"Un voyage se passe de motif. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même."
Des voyages, un blog de voyage mais pas que ...

Lyon : Découvrez la ville au fil de ses places

Lyon : Découvrez la ville au fil de ses places

L’ancienne capitale des Gaules sous l’empire romain a un passé chargé d’histoire. Après 2 000 ans d’existence, Lyon recèle un important patrimoine culturel qui démontre l’évolution et la richesse de cette cité jadis très prospère. Elle est une ville de foire au Moyen-âge et un centre financier de premier plan de la Renaissance à la fin du XIXe siècle.

Sa richesse architecturale en fait une cité touristique de premier choix, les édifices historiques de différents âges montrent plusieurs styles allant de l’époque romaine au XXe siècle, en passant par la Renaissance. Ce trésor historique est en grande partie classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On trouve à Lyon de nombreuses places dont l’existence fait partie intégrante de l’histoire de la ville. Parcourez-les avec moi pour mieux découvrir l’évolution de cette belle cité.

Les places à visiter à Lyon

La place Bellecour

J’entame mon périple par la quatrième plus grande place de France (310 mètres de long et 200 mètres de large) dans la presqu’île de Lyon. La place Bellecour était un marécage remblayé au XVIe siècle par le Baron des Adrets pour être transformé en place d’arme. Cent ans après, elle devient l’une des places publiques les plus fréquentées de la ville.

Je remarque au centre de ce grand espace piéton une statue équestre de Louis XIV datant de 1825, œuvre de François Frédéric Lemot. A l’époque, sa réception fut l’occasion de grandes réjouissances populaires et de cérémonie grandioses dans la ville.

La place Ampère

J’arrive dans le 2e arrondissement de Lyon pour découvrir cette place piétonne carrée, bordée de bâtiments du XIXe siècle, au milieu de la rue Victor-Hugo. On y voit au centre une statue d’André Marie Ampère réalisée en 1888 par Charles Textor.

Place Henry IV de 1828 à 1848, et de 1849 à 1884, elle s’appelle Place de L’Espérance de 1848 à 1849. Son nom actuel lui est donné par décision municipale le 27 novembre 1824. La place est réaménagée en 1976 avec l’arrivée du métro dans la ville.

La place des Jacobins

Je retrouve la place des Jacobins toujours dans le 2e arrondissement de Lyon. Son nom vient des religieux jacobins ou Frères prêcheurs de l’ordre de Saint Dominique qui occupent le bâtiment du coté sud de la place au XVIe siècle.

La fontaine des Jacobins datant de 1881 attire mon attention. Ce chef-d’œuvre est inscrit au registre supplémentaire des monuments historiques de la ville.

La place Benoît-Crépu

Je poursuis ma course dans le 5e arrondissement de Lyon où je trouve la place Benoît-Crépu. Elle est située au bord de la Saône, dans le quartier Saint Georges (Vieux Lyon). Le port du Sablet, s’y trouvait auparavant. Il a été détruit pour la construction du quai actuel.

J’apprends qu’autrefois on l’appelait « Place du Port sablé ». Son appellation actuelle émane d’une délibération municipale du 23 novembre 1894 en hommage à Benoît Crépu qui lègue une partie de sa fortune à la ville à sa mort en avril 1893.

La place Carnot

Je continue ma visite au bout de la Presqu’île près de la gare de Perrache où je découvre la place Carnot. Elle se nommait « Place des victoires » sous le Premier Empire.

Son appellation évolue de paire avec les régimes successifs : « Place Louis XVI » sous Charles X, « Place Louis XVII » de 1821 à 1848, « Place de la Liberté » pendant la Révolution de 1848, « Place de la république » de 1848 à 1849, « Place Napoléon » de 1849 à 1871, « Place Perrache » de 1871 à 1889. Son nom actuel lui est attribué en 1889 en hommage au général Lazard Carnot.

Malheureusement, je n’ai pas pu visiter toutes les autres places : place des Terreaux, place du Maréchal-Lyautey, Place Jean-Macé… ce sera pour une prochaine fois.

Un Commentaire sur Lyon : Découvrez la ville au fil de ses places

  1. Une ville où, depuis des années, je ne fais que passer sans jamais m’y arrêter… Un tort visiblement.

Laisser un commentaire