"Un voyage se passe de motif. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même."
Des voyages, un blog de voyage mais pas que ...

Mon premier jour à Dublin, la capitale et la plus grande ville de l’Irlande

Mon premier jour à Dublin, la capitale et la plus grande ville de l’Irlande

J’avais uniquement deux jours pour visiter l’est et le nord de l’Irlande, ça me paraissait impossible et pourtant 1h30 d’avion en partance de Paris (voir ici, billets d’avion intéressant pour Dublin) et me voilà débarquer sur la fameuse ile pour y découvrir Dublin et Belfast.

A peine le temps de régler l’heure que je me lance à pied dans l’aventure de Dublin. Capitale et plus grande ville de la république d’Irlande, avec près d’un million d’habitants, autant ne pas trainer, car il fallait que je vois plein d’endroits comme la maison du poète Oscar Wilde, O’connell Street l’artère principale de la ville reconnaissable facilement grâce à son œuvre d’art la plus haute du monde, Trinity collège l’une des plus anciennes et meilleures universités de toute l’Europe avec le petit côté Harry Potter en plus, Merrion Square et St Stephen’s Green, sans oublier Grafeton’s street, la rue des artistes divertissante et idéale pour faire du shopping. Mais parmi tous ces lieux culturels magnifiques, mon préféré c’était la cathédrale de Christchurch.

Dublin, des rencontres humaines inoubliables

A Dublin, les gens sont super ouverts et accueillants, tout reste à taille humaine, il y a un mélange de culture et tout le monde parle à tout le monde et c’est ce que j’ai aimé par dessus tout. Lorsque j’étais fatigué de marcher, je prenais le bus à deux étages, un taxi ou le bus anfibi, un peu déjanté.
Après une petite pause culinaire aux saveurs locales, il était temps de faire un peu de shopping et de flâner dans les quartiers entre friperie, haute couture et pâtisseries locales. Par rapport à Paris, je sentais que les gens à Dublin avaient une influence anglaise qui consiste à faire absolument tout ce qu’on veut quant on a envie et comme on a envie de le faire. En fait, on peut tout tenter en Irlande au niveau mode et style. Il y a beaucoup de boutiques vintages et beaucoup de couleurs par rapport à a France.

A la rencontre du plus grand symbole de l’Irlande: « La bière »

Quand à la fameuse bière, j’avoue que je ne suis pas très accro, mais quand on est à Dublin, le jour de l’Arthur Guinness day, jour en honneur du fondateur Guinness, on ne peut qu’apprécier. J’ai aussi appris tous les secrets en visitant la plus grosse pinte du monde au musé Guinness Storhouse. J’ai même appris à tirer la guinness dans les règles de l’art… ou presque! C’était une belle expérience en tout cas, car j’ai appris plein de choses, entre autres je ne savais pas du tout qu’il fallait attendre un moment avant de boire la bière . Les gens à Dublin sont contents de célébrer ce symbole de l’identité irlandaise. D’ailleurs, un autre endroit culte de Dublin est le Church Bar, dans lequel j’ai pu passer un moment inoubliable dans un lieu irréel (un pub dans une église !).

Un peu de sport pour me défouler

Pour éliminer la bière, j’ai été invité à m’essayer au sport traditionnel gaélique, un mélange de foot, de rugby et de basket où l’on peut jouer avec les pieds et les mains. Ensuite, j’ai découvert le hurling, ce fameux sport collectif dont j’entendais tant parler et qui se joue avec une crosse dite hurley, un casque et une balle. C’est un sport physique, dépaysant et vraiment amusant. Bref c’est toute une culture et toute l’Irlande vit au rythme de ces sports. D’après ce qu’on m’a dit, presque 50% de la population pratique ces sports.
Par ailleurs, si vous voulez vous la couler douce pendant votre escapade à Dublin, venez au Phoenix Park, ce grand parc fait deux fois la taille du central Park à New York, il est tellement immense que je me suis cru à la compagne.

Le Temple Bar, un lieu de rassemblement par excellence

De retour au centre, c’est de nouveau l’aventure, j’ai découvert des saveurs, des parfums et des plats bien Irlandais, comme les fish and chips, l’agneau ou les cupcakes à gogo. J’ai hyper bien mangé pendant ce premier jour, la cuisine est très créative à Dublin.
Pour pousser l’aventure encore plus loin, j’ai tenté une nouvelle aventure en me dirigeant vers le Barber shop de Temple bar. Temple bar est le quartier animé et festif par excellence. Les rues y sont investies de musique, d’artistes et de petites boutiques pleines de charme. Les pubs s’y concentrent devenant la place centrale où se retrouvent les Dublinois. Ce que j’ai aimé dans ces pubs, c’est le mélange de générations et le fait que ces pubs soient un vrai lieu de rassemblement.

temple bar Dublin

Le bar du temple à Dublin

Laisser un commentaire