"Un voyage se passe de motif. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même."
Des voyages, un blog de voyage mais pas que ...

Mon voyage au Mexique

Mon voyage au Mexique

Cette année j’avais envie de soleil, toujours, mais aussi de partir à la conquête de nouvelles terres pour y découvrir de nouvelles cultures. Après quelques jours de réflexion, et sur conseils de mes amis, je décide de partir pour la très sulfureuse capitale du Mexique, à Mexico DF !

Mon arrivée à Mexico city

8h du matin, j’atterri à l’aéroport Benito Juarez de Mexico. Après avoir frôlé de près les grattes ciel (l’aéroport est en pleine ville) je suis rassuré d’avoir enfin les pieds sur la terre ferme. J’ai un peu dormi dans l’avion et même si le décalage horaire pèse, j’ai envie de dévorer la ville dès le premier jour !

mexico city

Le musée d’anthropologie et chapultepec

Je dépose mes valises dans mon petit hôtel et décide de commencer par le musée d’anthropologie de Mexico pour bien comprendre tout ce que je verrai par la suite sur les sites pré hispaniques. J’apprends que Mexico city (appellée Mexico DF pour distrito federal) s’appelait à l’origine Tenochtitlan et était une ville entourée d’eau et dans laquelle on naviguait sur des canaux. Difficile à imaginer dans cette ville de 30 millions d’habitant ! Mais déjà les aztèques en disaient qu’elle deviendrai la plus grande cité du monde : Et ils n’en étaient pas loin !

A la sortie du musée je fais la connaissance de Jorge (prononcez « horhé). Il m’explique qu’on peut encore voir à quoi pouvait ressembler le « Tenochtitlan » des aztèques en allant à Xochimilco et Teotihuacan. J’ai donc mes deux prochains jours de programmés avec cette bonne surprise.

Je décide de terminer ma visite par un petit tour dans le parc de Chapultepec qui est LE poumon vert de la ville, une véritable bouffée d’air frais !

Coyoacan

Après une sieste et une bonne douche, je retrouve Jorge et ses amis dans la soirée à Coyoacan (quartier de Mexico) pour boire un verre et me faire découvrir la cuisine mexicaine. J’y découvre un quartier bohème et artistique, où vivaient les célèbres peintres Fridha Khalo et Diego Rivera.

Je passe un super moment avec Jorje et ses amis au « Mercadito » à savourer les fameuses quesadillas (délicieux !).

Coyoacan

Xochimilco

Surnommé « le jardin des fleurs », c’est véritablement un endroit inattendu dans une si grande ville. Je monte à bord de « lanchas », sortes de barques très colorées, et m’embarque pour un tour sur les canaux de l’ancienne cité aztèque. Je suis très surpris de voir autant de cultures et de maraîchers aux portes d’une si grande ville. Ces mêmes maraîchers qui approchent notre barque avec la leur pour nous proposer leur cuisine, à déguster à même le bateau ! Une expérience magique et pleine de couleurs ! Il est 15h et je décide de terminer ma journée à côté de l’hôtel pour découvrir le « centro historico ».

Centro historico

Je décide de rester à côté de l’hôtel car je commence à sentir le décalage horaire me peser, mais j’ai envie de profiter à fond alors je résiste. Un des amis de Jorge me disait qu’il ne fallait pas manquer le « Zocalo » (place centrale) de centre historique. Au centre un énorme drapeau du Mexique (gigantesque même!), et juste à côté, la cathédrale et à son pied, les ruines d’un temple aztèque ! (C’est vraiment dommage que les espagnols aient tout rasé…). Je termine ma journée par une visite du palacio nacional (ancien palais présidentiel) datant de 1523 et construit par les espagnols sur les restes du palais de l’empereur aztèque Moctezuma. On prends véritablement le poids de l’Histoire du pays !

Teotihuacan

Jorge m’en avait beaucoup parlé, c’est donc sans hésitations que je vais découvrir ce lieu mythique ! A peine arrivé je suis littéralement ébahi par la beauté de ce que j’ai face à mes yeux : Deux immenses pyramides jalonnées de petits temples. J’apprends que l’une d’entre elle est appelée la Pyramide du soleil car l’astre arrive à son zénith juste au dessus à midi, l’autre s’appelle la pyramide de la lune car il se couche juste derrière. Je n’aurai pas le temps de voir le spectacle mais ca doit être magique ! Je termine ma visite en passant par les petites échoppes des marchands auxquels j’achète quelques souvenirs pour la famille et les amis.

Teotihuacan

Un mot sur les mexicains

On dit le Mexique dangereux, et bien je dois vous dire que c’est difficile de l’imaginer tant les rencontres que j’ai pu faire ont été géniales ! Les mexicains sont vraiment des gens accueillants, souriants et chaleureux qui ne manqueront jamais de vous aider. Du marchand de tacos au businessman pressé, du chauffeur de taxi au guide des musées, tous auront été là pour me faire passer des moments inoubliables. Je repense en particulier à ce repas avec Jorge et ses amis à Coyoacan, c’était comme si je les connaissais depuis toujours !

La gastronomie mexicaine

Aïe ca pique ! Si ont dit que la nourriture mexicaine est très piquante, ce n’est pas totalement faux. Heureusement la plupart du temps chacun pourra doser son piment à son goût. Et il y a aussi ceux qui n’aiment pas manger pimenté (oui il y en a pas mal). Mais résumer la cuisine mexicaine au piquant serait un sacrilège ! Je vous recommande de goûter aux classiques tacos, enchiladas et quesadillas, ou autre (véritable) guacamole ! Et si vous voulez du plus traditionnel, goûtez donc un mole poblano, je vous garanti que vous n’aurez jamais mangé ça avant !

gastronomie mexicaine

Laisser un commentaire