escalemonde

Comment éviter les arnaques pendant un long voyage ?

Vous rencontrerez des habitants sympathiques au cours de votre voyage, mais tout le monde n’est pas aussi authentique qu’il n’y paraît. Restez vigilants et en sécurité grâce à ces conseils pour éviter les dix escroqueries les plus courantes lors des voyages.

Des visites douteuses

Faites toujours appel à un tour-opérateur de bonne réputation pour votre voyage. Ainsi, vous savez que vous en aurez pour votre argent et que la sécurité est primordiale. Tenez également compte du bouche-à-oreille et des recommandations sur les lieux de séjour. Réservez toujours par l’intermédiaire d’un site web ou d’un opérateur de bonne réputation. Si vous faites appel à une agence de voyage douteuse, vous risquez de rester en rade, de vous blesser, de tomber malade ou, à tout le moins, de vous faire escroquer vos vacances.

Arnaques dans les taxis

Les chauffeurs surfacturent les voyageurs en prétendant que les compteurs sont cassés, les chauffeurs sans permis surfacturent dans les aéroports, ils prennent le chemin le plus court… Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont les conducteurs peuvent vous arnaquer lorsque vous essayez de vous déplacer.

Ils peuvent aussi être de mèche avec des restaurateurs, des commerçants ou des attractions, et lorsque vous dites que vous voulez vous y rendre, ils peuvent vous dire qu’il est fermé et vous emmener ailleurs à la place, où ils reçoivent un pot-de-vin. Dites-leur fermement, mais poliment où vous souhaitez aller, et s’ils ne vous y emmènent pas, sortez et trouvez quelqu’un d’autre.

Appelez toujours un taxi auprès d’une personne autorisée ou d’une station autorisée. Si vous voyagez en tuk-tuk, demandez à votre hébergement s’il a un chauffeur préféré. Votre hébergement, votre guide touristique et vos compagnons de voyage sauront combien vous devez facturer. Utilisez aussi Google Maps si vous soupçonnez le conducteur de faire une diversion.

Escroquerie aux frontières

Cette escroquerie est souvent réalisée avec de faux agents de police et de faux fonctionnaires. Lorsque vous arrivez à la frontière, vous êtes abordé par un « fonctionnaire chargé des visas » qui vous demande de remplir un visa d’entrée, puis vous arnaque en vous faisant payer. Ils peuvent aussi proposer un transport gratuit vers la ville pour adoucir l’affaire. Rendez-vous toujours dans un bureau de frontière officiel pour vérifier les frais de visa avant de payer. Il existe de faux policiers dans le monde entier et les voyageurs sont souvent dupés par ces faux policiers pour gagner rapidement quelques sous. Leur modus operandi consiste généralement à vous demander une pièce d’identité, à vous infliger une amende sans raison, à vous montrer que vous pouvez payer sur place ou à exiger un pot-de-vin pour récupérer votre pièce d’identité. Ils ne veulent pas avoir d’ennuis, alors ils paient naturellement. Ils peuvent être en uniforme ou en civil.

Quitter la version mobile