escalemonde

L’Afrique du Sud : un pays riche de culture

L’Afrique du Sud est un pays fascinant en termes de culture, notamment à cause de la présence de nombreuses ethnies différentes qui sont installées dans le pays depuis longtemps. Cette pluralité ethnique entraine inévitablement une forte différence culturelle, sans pour autant désunir les habitants. Découvrez les détails dans cet article.

Les divers groupes ethniques en Afrique du Sud

La multiplicité des ethnies installées en Afrique du Sud possède une large influence sur la culture du pays. Les populations originelles qui occupent la majorité du territoire restent (c’est-à-dire celles qui sont présentes depuis toujours) les Zoulous. Ils sont pour la plupart installés au nord-ouest du pays. Cette ethnie suit toujours une culture et un mode de vie hérités par leurs ancêtres depuis des décennies. Effet, les Zoulous habitent toujours dans des huttes d’arbres et de pierres. Au sud-ouest de l’Afrique du Sud se trouvent les peuples bantous de l’ethnie Venda. Ces peuples ont la particularité d’être des polygames. Les hommes et les femmes se parent de peaux d’animaux sauvages tués lors des chasses. Au centre du pays se trouvent les Swatis, qui vivent essentiellement de la pêche et de l’agriculture de subsistance. Au côté Est du pays sont installés les Xhosas et les N’dembele. Enfin, il y a les Afrikaners dans le nord du pays, qui sont les peuples blancs et souvent métissés avec les autochtones. Ces derniers parlent l’afrikaans et l’anglais.

Une gastronomie variée à base de viandes

La gastronomie sud-africaine est influencée par la cuisine africaine et la cuisine asiatique. La viande de bœuf est l’élément commun entre la majorité des plats. Par exemple, il y a le savoureux mielepap composé de viandes et de purée de maïs. Il y a également le boerewor, un plat de viande de porc et de bœuf, le tout mélangé avec des épices et des herbes locales. Les huîtres de knysna sont très appréciées de la population, au point de les consacrer un festival entier chaque année. Durant ce concours, plusieurs volontaires participent à un concours du plus grand mangeur d’huîtres.

Des religions aussi diverses que les ethnies

Les religions des Sud-Africains sont assez diversifiées, avec plus de 60 % de chrétiens et 28 % de traditions indigènes (croyance animiste par exemple). Les restes sont composés de musulmans, de bouddhistes et d’hindous. Vous verrez dans toutes les villes et les villages des Églises catholiques et protestantes, des mosquées, des temples hindous et bouddhistes. Chez les ethnies Zoulous et Venda, les croyances religieuses tournent plutôt vers des croyances traditionnelles animistes. Ces peuples croient en des liens étroits entre les vivants et les morts.

Quitter la version mobile